Modimoaï...
Il n'est plus si jeune ! Depuis quelques années, il patiente. Aujourd'hui, je l'ai repris en mains mais pas si simple après six ans de séchage: retrouver les couleurs des marbres  initiaux pour tailler de nouvelles tesselles identiques aux premières constitue déjà un véritable challenge. Pourtant, l'essentiel est de le terminer rapidement: pas encore choisi le mode opératoire pour la chevelure, deuxième challenge. 
C'est simple ! c'est un peu comme finir sa soupe quand on n'a plus faim. Insister... troisième challenge. 

Je profite donc d'un moment transitionnel pendant l'expo de Moissac, je n'ai pas de travaux urgents à terminer, d'autres projets en tête... Fin d'été. 
A suivre...

positions